Search for content, post, videos

Escapade à Montpellier, les 5 incontournables

A trois heures de Barcelone, la ville de Montpellier réunit tous les atouts d’une escapade culturelle et urbaine, sans renoncer à la douceur de vivre propre au Sud de la France. 

Photo: CO/Equinox

A 3h30 de voiture ou 2h52 de TGV, Montpellier est devenue la 2e destination préférée des Espagnols selon la RENFE-SNCF. Première grande ville du Sud de la France après la frontière, cité étudiante et culturellement dynamique, la capitale occitane séduit aussi les Français installés en Catalogne, pour son côté à la fois dépaysant et familier. Sélection des 5 incontournables de la ville, pour une escapade d’une journée ou d’un week-end.

1. Le centre historique

Le centre historique de Montpellier est la partie la plus atypique de la ville. Une fois dans le quartier, il suffit de se laisser guider par les petites dalles en métal au sol rappelant le passé médiéval de la ville. Mais ce ne sont pas les seuls clins d’oeil historiques. Les bases des appartements, maisons et même les boutiques ont souvent été gardées pour donner plus de cachet aux lieux. Les ruelles médiévales vivent en harmonie avec l’aspect moderne de la ville, sans perdre de leur authenticité.

Ne manquez pas la Place de la Comédie,  reconnaissable par la place de la fontaine des Trois Grâces au centre, parfois appelée “place de l’oeuf” par les habitants pour sa forme en cercle. Cette place emblématique est à la limite du centre historique, un passage obligatoire pour pouvoir déambuler dans les rues médiévales.

2. Le quartier Saint Roch

Portant le nom du protecteur de la ville, le quartier Saint Roch est très apprécié des jeunes et étudiants. De nombreux bars, terrasses et restaurants s’y succèdent. Plus calme durant la journée, c’est un lieu idéal pour se reposer et profiter de la douceur de la ville. En face de l’église Saint Roch se trouve un gigantesque mur en trompe-l’oeil reflétant la partie base de la ville. L’une des particularité de la zone? Les rues ne sont pas droites, elles sont toutes courbées ou en zigzag.

3. Mikvé Médieval, le bain rituel juif

Uniquement accessible dans le cadre de visites guidées, le bain juif traditionnel de Montpellier date du XIIe siècle. Il a été découvert par hasard dans les années 1980 lorsque le propriétaire de la maison s’est inquiété de l’humidité anormale. Par la suite, des fouilles archéologiques ont confirmé son authenticité. En Europe, il n’en reste qu’une dizaine environ : à Montpellier, en Allemagne ou encore à Barcelone. L’eau se reflète parfaitement sur les marches de l’escalier au risque de vous surprendre. Attention à ne pas tomber!

4. Le quartier d’Antigone

Impossible pour un Barcelonais de venir visiter Montpellier sans aller faire un tour dans le quartier d’Antigone, imaginé et conçu par l’architecte catalan Ricardo Bofill, à qui l’on doit dans la capitale catalane l’insolite Walden 7 ou le mythique hôtel W. Construit en 1983, Antigone s’inspire de l’architecture de la Grèce antique mais dégage un petit air de science-fiction. On aime ou on déteste Antigone, mais ses vastes rues piétonnes surplombées par de gigantesques tours aux lignes droites et aux arcades parfaites ne laissent personne indifférent.

5. Le musée Fabre

Principal musée d’art de la ville, il s’agit également de l’un des plus importants d’Europe. Fondé en 1825 par François Xavier Fabre, peintre de Montpellier, c’est un parcours à la découverte de l’art et de l’architecture ancienne comme contemporaine. On y découvre plus de 800 oeuvres et des milliers de tableaux et dessins. Une fantastique découverte, encore trop peu connue.

1 comment

Repondre

Votre email ne sera pas publié. Champ manquant*