Search for content, post, videos

5 conseils pour rester zen à Barcelone

Entre l’effervescence de la grande ville et les soucis du quotidien, vivre à Barcelone peut s’avèrer stressant. Quoi de mieux que le printemps pour se détendre et (enfin) penser à soi.

Photos: Christèle Pierrot 

Installée à Barcelone depuis 12 ans, Christèle Pierrot a fait du bien-être des autres son métier. Cette Française est coach, spécialisée en intelligence émotionnelle. Elle a fondé Liderarme, ainsi que Running&Coaching pour accompagner les Barcelonais dans la gestion de leurs émotions, pour les aider à choisir la vie qu’ils souhaitent vivre. Pour Equinox’elles, elle livre cinq conseils pour être apaisé à Barcelone.

1. Connecter avec notre corps et la nature

Le quotidien nous pousse à penser, organiser, gérer, planifier, calculer… mais quelle place accordons-nous à notre corps? Lorsque l’on ignore le corps, siège de nos émotions, le stress a plus de facilité de l’emporter. Prendre pour habitude tout au long de la journée d’être en contact avec notre respiration, les battements de notre coeur, notre estomac et nos sensations corporelles en général, est l’une des clés d’une bonne gestion émotionnelle. A noter aussi l’influence de notre posture: relever la tête, ouvrir les bras et la poitrine pour mieux respirer… sourire ! Tout comme nos pensées, notre posture a un effet direct sur notre état émotionnel.

Beaucoup d’activités à Barcelone nous offrent la possibilité de réaliser ce “retour” au corps: yoga, marches conscientes sur la plage ou dans la forêt. Même en solo, de simples étirements quotidiens à la maison ou en plein air contribuent à dénouer les tensions, à flexibiliser notre corps et notre esprit. De plus, réserver quelques précieuses minutes au réveil pour s’étirer et respirer est un bon moyen de commencer la journée.

2. Chuuut… Silence

Même s’il est parfois difficile de trouver le silence dans une grande ville comme Barcelone, il y a cependant des endroits où vous pouvez en profiter. Tôt le matin sur la plage, sur la terrasse tranquille d’un café, sous un arbre, ou dans l’un de ses nombreux parcs, Barcelone est truffée d’endroits paisibles et d’une rare beauté, qui sont autant d’invitations à simplement s’arrêter, s’apaiser et … contempler.  En famille à la maison, rien de tel qu’un moment de silence pour connecter avec l’authenticité du moment présent et communiquer. Plus qu’un outil pour éviter le stress, éteindre momentanément toute forme de distraction (téléviseur, ordinateur, téléphone…) est un précieux cadeau pour soi-même et pour nos proches (tous les appareils ont un bouton “off”!).

3. Votre dialogue intérieur, votre meilleur allié

“Le silence est essentiel. Si ton esprit est rempli de mots et pensées, il ne restera plus de place pour toi” (Thich Nhat Hanh, moine Bouddhiste et poète). S’il est important de s’offrir des moments de silence “externe”, le silence intérieur est aussi source de paix et de créativité. La pratique de la méditation, par exemple, permet de ralentir le flot incessant des pensées, de trouver des issues créatives sur un sujet, de déjouer les pensées en boucle et autres pièges de l’esprit qui génèrent en nous stress et anxiété.

Il ne s’agit pas de “ne pas penser”, mais bien d’apprendre à diriger notre attention où nous l’avons décidé.  Même sans rentrer dans une pratique “officielle” de la méditation, le simple fait de vous accorder des moments de silence intérieurs réguliers vous permettra d’avoir une “hygiène mentale” et d’observer: comment vous parlez-vous? Sur quel ton? De votre dialogue intérieur découlent votre état émotionnel, puis votre capacité d’action… attention.

4. Défoulez-vous ! Exprimez-vous !

Courez, dansez, nagez, sautez, chantez! Certaines émotions, comme la colère ou la frustration, ont besoin d’être évacué. Running, Bootcamp sur la plage, kitesurf, plongée, VTT et marches en montagne… encore une fois, Barcelone ne manque pas d’opportunités. L’activité physique active le corps, dénoue les tensions, et favorise des changements neuroplastiques dans notre cerveau qui améliorent notre humeur et confiance, diminue l’anxiété et facilite la relaxation.

Bouger est donc un réel outil de gestion émotionnelle, accessible à tous les budgets. Au travers du sport comme dans vos conversations, apprendre à libérer et exprimer nos émotions est primordial pour notre bien-être émotionnel: “Si vous pouvez les nommer, vous pouvez les apprivoiser”, nous indique Marc Brackett, expert en intelligence émotionnelle à l’université de Yale. Encore une fois, Barcelone dispose d’une offre très riche en activités de développement personnel.

5. Rester zen… votre responsabilité

Le stress est plus lié à l’interprétation que nous faisons de la situation qu’à la situation en elle-même: révisez vos interprétations, relativisez, ne prenez pas vos pensées (et la vie!) trop au sérieux, fixez-vous des objectifs raisonnables, simplifiez la décoration de votre domicile, aérez votre agenda, offrez-vous régulièrement l’opportunité de lâcher prise, de ralentir, de vous arrêter et d’observer. Connecter avec le moment présent nous offre non seulement la possibilité de déconnecter d’un bruit intérieur perturbant, mais aussi celle de réajuster nos émotions pour mieux passer à l’action. Car si on ne peut pas choisir nos émotions, dans beaucoup de situations par contre, nous avons le pouvoir de décider combien de temps y rester, la maîtrise du corps et de l’esprit étant notre meilleur outil pour y arriver. Difficile? Non. Ça s’apprend? Oui!

Repondre

Votre email ne sera pas publié. Champ manquant*