Search for content, post, videos

Escapade à Perpignan, la ville catalane française

Située à une heure trente de Barcelone, Perpignan est une ville singulière à visiter.

Perpignan, première grande ville après la frontière franco-espagnole, possède une ADN catalane. Avant le traité des Pyrénées qui a coupé la Catalogne en deux, Perpignan n’était pas française. Aujourd’hui encore, dans cette cité d’un peu plus de 100 000 habitants, la culture catalane est très présente dans la langue, la gastronomie ou l’architecture. Ce mélange culturel d’un bout de France et d’un morceau de Catalogne offre une expérience singulière pour qui s’aventure dans les ruelles perpignanaises.

Au coeur de la ville, s’impose Le Castillet qui fut tour à tour porte de la ville et prison d’État. Aujourd’hui il abrite le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires (La Casa Pairal). Il donne sur la rue bourgeoise Louis Blanc et ses commerces plutôt haut de gamme.

On arrive ensuite sur l’hôtel de ville de Perpignan. L’une des rares mairies en France qui ne possède pas de parvis. Le lieu très étroit porte le nom de porte de la Loge, en référence à la Loge de Mer rappelant que Perpignan n’est qu’à 15 minutes de la Méditerranée.

Perpignan_Pyrénées-Orientales_department_in_southern_France - Perpignan

A deux pas de la mairie se trouve la place Aragó et ses fabuleux restaurants. Notamment l’éponyme Aragó et sa merveille entrecôte à la sauce secrète et le très bourgeois Café Vienne, hors de prix mais excellent.

En face se trouve le quai Vauban, qui permet une balade sur la charmante rivière La Basse qui traverse toute la ville. La place de la cathédrale Saint-Jean vous fera oublier que vous êtes en France et rappelle le pur style architectural religieux catalan.

Pour les noctambules, c’est dans l’hypercentre que ça se passe avec les petits bars tendances de la place République et sympathiques bouis-bouis qui l’entourent, ou le récent quartier autour de l’avenue Général Leclerc et du théâtre de l’Archipel.

Bonus Track : une Sant Joan différente

Si vous ne supportez plus les pétards lancés à Barcelone par des gens ivres le 24 juin, direction Perpignan. Là-bas aussi, on fête la Sant Juan mais d’une manière plus subtile avec un super mapping sur Le Castillet en un grand feu d’artifice tiré en plein centre-ville.

Repondre

Votre email ne sera pas publié. Champ manquant*