Search for content, post, videos

Le premier hôtel écologique d’Espagne à deux pas de Barcelone

À 30 minutes de Barcelone, un petit coin de paradis de 5 hectares est niché au cœur du parc protégé de la chaîne côtière catalane. Son nom, Mas Salagros, vient de celui de la famille possédant l’ancienne masia, ou ferme. Mais avant tout, l’hôtel spa est inédit sur la péninsule ibérique puisqu’il se veut 100 % écologique.

Peut-on être 100 % écologique ? Difficile à dire. En revanche, certains tendent au maximum vers une éthique bio et une gestion durable des ressources. Soit le leitmotiv de Mas Salagros, EcoResort haut de gamme situé au nord de la capitale catalane depuis trois ans. Et tout commence dans l’assiette. Chapeautée par Beni Campollo, la cuisine du 1497 (année d’acquisition de la famille éponyme) propose des plats gastronomiques concoctés avec des produits bios, portant le label européen CCPAE, et au maximum locaux.

« Pour le chef, travailler uniquement avec des produits biologiques est plus compliqué, explique Javier Pérez, manager de l’hôtel. Notamment pour trouver des fournisseurs, mais aussi pour adapter les recettes. Par exemple, l’huile d’olive bio a un goût plus prononcé que la traditionnelle. Il a donc dû modifier sa façon de faire pour équilibrer les saveurs. » Et le défi est relevé avec un grand choix de plats, aussi bien pour les amateurs de viande, de poisson ou les végétariens. Seul bémol à la carte, le poisson n’est pas bio, car trop difficile à trouver comme tel. Pour un moindre mal, il est issu de la pêche sauvage et non d’élevage.

Une sélection de vins bios et locaux

Dans la carte des vins en revanche, zéro trace de sulfite ou sulfate. Soit une sélection 100% bio et majoritairement locale avec des vins catalans, dont la voisine Alella, connue pour sa production viticole. « Dans peu de temps, ils seront les premiers à passer à une production entièrement biologique », précise-t-on à l’EcoResort. Et l’hôtel n’est pas en reste en matière de vignes puisqu’il possède son propre raisin et espère pouvoir sortir sa première cuvée en septembre prochain.

Le choix des matériaux a également été guidé par l’éthique écologique, que ce soit pour le coton des draps, le mobilier de la salle de bain ou celui des chambres. Les tables de chevet sont, par exemple, conçues à partir de morceaux de bois de récupération. Les toitures végétales garantissent, elles, une meilleure isolation et donc un moindre recours au chauffage et à l’air conditionné. Pour chauffer les soixante chambres, les deux restaurants et le bar tapas, l’établissement est autonome avec la production de biomasse à partir de copeaux de bois. C’est également de cette façon que les températures grimpent dans les deux piscines et le spa. En circuit fermé, l’eau est filtrée et réutilisée afin de ne pas générer de gaspillage. 5% du bassin est tout de même renouvelé tous les jours. Et pour l’entretien, pas de chlore artificiel mais du sel provenant de Grande-Bretagne. De façon générale, aucun produit chimique n’est utilisé, que ce soit par les femmes de ménage ou les jardiniers. Pour ces derniers, l’exposition plein sud du site est un avantage et l’arrosage se fait à partir de récupération d’eau de pluie.

Immersion dans la nature et retour aux sources

Avec une végétation luxuriante tout autour du complexe, la nature est présente partout. Un chemin de balade est d’ailleurs accessible et des vélos sont proposés à la location. Un potager fournit également de nombreux légumes et plantes aromatiques à la cuisine de l’hôtel et des ateliers pour enfants y sont organisés. Les bambins mettent la main à la terre pour dégoter ce que cette dernière a produit et cuisinent ensuite leur trouvaille. Des chèvres et poules, dont les œufs sont consommés sur place, ont également élu domicile sur le terrain.

Pour déconnecter de Barcelone et de sa frénésie, à Mas Salagros est un réel sas de décompression. Pour ne pas troubler sa quiétude, l’accès au spa est limité à treize personnes à la fois et est interdit au moins de 14 ans, excepté le dimanche, de 9 à 10 heures. De quoi éviter des accrocs avec son voisins dans le bain salé de flottaison, le jacuzzi, le hammam, le bain extérieur ou encore les bains à alternance de température. L’établissement propose d’autres activités bien-être comme une salle de fitness ou des séances de massage. Côté porte-monnaie, prévoir 170 euros la nuit pour une chambre basique (l’hôtel propose également cinq suites) en semaine, et 215 euros le week-end. Ce tarif comprend le petit déjeuner et un accès au spa.

Pour se rendre à Barcelone depuis la France, privilégiez le train, le mode de transport le plus écologique. Les multiples connexions de TGV de Renfe-SNCF en Coopération permettent de profiter tranquillement de la première partie du voyage (embarquement jusqu’à 2 minutes avant le départ, arrivée en plein centre de la ville, et jusqu’à 3 valises gratuites). Ensuite plusieurs lignes de bus partent de Barcelone vers Vallromanes mais il faudra marcher pour arriver jusqu’à l’hôtel. Le plus simple reste donc la voiture. Pour les détenteurs d’une voiture électrique, une borne de recharge est disponible sur le parking de l’hôtel.

Hôtel écologique Catalogne – Infos pratiques

Site officiel ici.

Adresse: Riera de Vallromanes, s/n, Vallromanes, 08188

Contact: + 34 93 565 60 60 – recepcion@massalagros.com

 

Repondre

Votre email ne sera pas publié. Champ manquant*